Se reposer ou être libre

by Fred ALPI

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

1.
LES RONCES ARTIFICIELLES Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Dès que, généreux et festifs, Défilent, pourtant inoffensifs, Des citoyens qui se réclament Des droits de l’homme et de la femme Une meute de flics prête au combat Ou des colonnes de soldats Quadrillent et contrôlent la ville Pour rassurer les imbéciles Ils attendent des ordres qui claquent Et rêvent d’entendre « à l’attaque ! » Pour que les armes « non-léthales » Imposent un silence total La vie surgira du chaos Dieu est un con ou un salaud Mais il est mort tu ne crains rien Libre aujourd’hui, libre demain Les mythologies politiques Religieuses ou économiques Assassinent ton quotidien A coup de Croisades pour le Bien L’injustice et la soumission Sont une divine mission Elles sont le moteur de l’Histoire Celle qui colonise les mémoires Résignés, les mal-comprenants Se laissent dépouiller de leur temps Parce que toujours ils veulent vivre Comme c’est écrit dans un seul livre La vie surgira du chaos Dieu est un con ou un salaud Mais il est mort tu ne crains rien Libre aujourd’hui, libre demain Alors que la fête commence ! Et que la rue soit une chance Il n’y a qu’elle dans l’histoire Qui ait fait plier le pouvoir Ni les matraques officielles Ni les ronces artificielles Ne peuvent freiner la liberté Quand elle décide de s’exprimer Car quand la rue prend la parole Ce ne sont plus les mêmes qui rigolent Ce ne sont plus les mêmes qui ont peur Ça sent l’espoir et le bonheur La lumière d’un joyeux chaos Et l’incandescence des mots Sont inspirés par un refrain : Libre aujourd’hui, libre demain La vie surgira du chaos Dieu est un con ou un salaud Mais il est mort tu ne crains rien Libre aujourd’hui, libre demain
2.
ETERNEL RETOUR Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT J’t’avais bien dit pourtant Que j’voulais pas qu’ça s’passe comme ça Et que si tu veux faire un enfant Oublie-moi Pendant toute ta vie J’aurais pu être ton amant Mais tu rêvais de m’amarrer Dans un grand appartement Me voici survivant A l’éternel retour, après le naufrage Mais si j’avais su que je t’aimais autant Je t’aurais aimée davantage J’espérais nous voir naviguer Sans que demain s’échoue hier Nous nous sommes brisés Contre des falaises immobilières Je n’voulais pas derrière des murs Séquestrer les sept sentiments L’ennui les aurait privé d’air pur Et tué prématurément Me voici survivant A l’éternel retour, après le naufrage Mais si j’avais su que je t’aimais autant Je t’aurais aimée davantage Penser que je ne vais plus jamais Penser à toi C’est un feu chaque fois rallumé C’est encore penser à toi J’ai besoin de distance Comme après un poing dans la gueule Ma douleur est immense Et je suis infiniment seul Une fois de plus me voici survivant A l’éternel retour, après le naufrage Mais si j’avais su que je t’aimais autant Je t’aurais aimée davantage
3.
SE REPOSER OU ETRE LIBRE Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT J’entendais encore ce matin un intellectueur à gages Qui étalait à la radio le contenu de son bagage Il justifiait, oui, il cautionnait l’ignorance et la misère Il se croyait nouveau, ce laveur de cerveau, il n’était que réactionnaire Je n’ai pas droit à la paresse Tant que l’aliénation progresse Un choix correspond à mes fibres Se reposer ou être libre Je vomis la nomenklatura qui préfère l’ordre à la justice Se faisant flatter sur les plateaux télé par ses larbins de service Plus encore que sur Dieu, pathétique fiction, je pisse sur ses prophètes Dont les obsessions, misogynes terreurs, étouffent la planète Je n’ai pas droit à la paresse Tant que l’aliénation progresse Un choix correspond à mes fibres Se reposer ou être libre Surtout pas, non, ne surtout pas, ne pas refuser d’apprendre Parce que je veux, oui, je peux même commencer à comprendre Résister, oui, encore résister à la propagande orthodoxe Monter ma garde, oui, monter ma garde comme dans un combat de boxe Je n’ai pas droit à la paresse Tant que l’aliénation progresse Un choix correspond à mes fibres Se reposer ou être libre
4.
MA PART DE VIOLENCE Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Le présent est tragique, Mais heureusement je n’ai pas d’avenir Les solutions magiques Je n’y ai jamais cru, elles ne me font plus rire Etre combatif C’est tout simplement refuser la souffrance Ils nous voudraient passifs Et il faudrait toujours obéir en silence ? Vient le moment où il faut choisir Ce qu’il faut créer et ce qu’il faut détruire Je ne renoncerai pas à ma part de violence Et ce ne sera que légitime défense Je ne renoncerai pas à ma part de violence Celle sans laquelle l’espoir n’a aucune chance Je me demande à quoi bon Crier des slogans pour que le monde change Répu-Bastille-Nation Il n’y a plus personne que ça dérange Le présent que je crée Se libère d’un passé que je veux déconstruire Je n’ai rien d’autre à tuer Que d’absurdes routines qui exigent de subir Je ne renoncerai pas à ma part de violence Et ce ne sera que légitime défense Je ne renoncerai pas à ma part de violence Celle sans laquelle l’espoir n’a aucune chance
5.
04:09
A L'OREILLE Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Je te chuchot'rai à l'oreille Des mots qui te feront rougir Des mots qui feront s'entrouvrir Et perler ta fleur vermeille Quand tu me comprendras enfin Tes jambes joueront au Général Pour que ton orchidée orientale Puisse exhaler son parfum Avant d'embrasser ton lotus Je l'attrapp'rai avec les doigts Avec un seul, puis deux, puis trois Et un quatrième pour Vénus Et je plong'rai dans ton bouquet Je l'arros'rai de l'intérieur Sauf si tu veux sentir ailleurs Toute mon essence t'incendier Puis je te chuchot'rai à l'oreille Des mots qui te feront sourire Des mots qui sauront faire refleurir Des envies d'autres nuits sans sommeil
6.
JEAN-FRANÇOIS B, SOCIAL DEMOCRATE Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Jean-François B, employé de bureau Citoyen modèle payant ses impôts A été jeune et rebelle autrefois Et même fumé de la marijuana Il subit sans broncher la névrose D'un petit chef de pas grand chose Qui le veut docile et travailleur Pas le genre à compter ses heures Jean-François B Est social démocrate Il est de gauche, mais de droite Il n'a pas la rage, Il n'a pas la haine Il espère seulement De plus grandes cages, De plus longues chaînes Epargnan-gnan et électeur fidèle Gratte-clavier professionnel Il croit à l'économie de marché Parce qu'ils l'ont dit à la télé Il se voit déjà en retraite Il voit ses collègues faire la quête Pour une couronne de fleurs synthétiques Et du mousseux tiède dans des gobelets plastique Jean-François B Est social démocrate Il est de gauche, mais de droite Il n'a pas la rage, Il n'a pas la haine Il espère seulement De plus grandes cages, De plus longues chaînes Les pantoufles de Jean-François Font chaque jour plus de dégâts Que n'importe quel bruit de bottes Il ferme sa gueule et il vote Il ne défile jamais dans la rue Préfère rester assis sur le cul Devant l’écran qui lui dit quoi faire Pour être consommateur exemplaire Jean-François B Est social démocrate Il est de gauche, mais de droite Il n'a pas la rage, Il n'a pas la haine Il espère seulement De plus grandes cages, De plus longues chaînes
7.
SOLDAT DE LA VIEILLE LÉGION Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Il avait fait l’Afrique, il avait fait l’Indo Soldat de la vieille Légion, Il trainait maintenant dans le métro Un vieux sac et ses désillusions Il finissait souvent ses nuits en s’effondrant Dans sa pisse et dans son dégueulis Se faisant dépouiller son argent Par des perdants perdus comme lui Il savait maintenant qu’un militaire Servait surtout à vendre des canons Les marchands de guerre et les marchands d’avions Lui ont promis le paradis mais lui ont donné l’enfer Quand il était gamin il se battait tout le temps Rendant les coups qu’il avait reçus Il m’a parlé en pleurant de ses trois enfants Depuis dix ans il les voyait plus Il avait cru en une famille, en une patrie Qui n’abandonnait jamais les siens, Mais le diable marchait avec lui Lui chuchotant les noms des morts pour rien Il savait maintenant qu’un militaire Servait surtout à vendre des canons Les marchands de guerre et les marchands d’avions Lui ont promis le paradis mais lui ont donné l’enfer Je le croisais tous les jours dans le métro Mais la mort l’a oublié si peu Il est enfin en paix dans son tombeau Jusqu’au bout dans la fièvre et le feu Il avait fait l’Afrique, il avait fait l’Indo Soldat de la vieille Légion, Il croyait défendre un drapeau, Mais on l’avait pris pour un con.
8.
IL A PEUR DE SON OMBRE Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Il se veut pur comme Appolon Qui n'est que lumière et chaleur Il blinde sa réputation Invaincu et salvateur Et pourtant il a tellement peur Quand il sent son ombre derrière lui Qui lui rappelle que dans son coeur Il est une fille qui s'ennuie Il court, il court, il court Parce qu'il a peur de son ombre Il redoute qu'un jour Il soit face à son côté sombre Quand son soleil devient noir Ses nuits redeviennent blanches Il se cramponne au comptoir Il se dit "faut pas que je flanche" Il revit quand il rencontre Deux ou trois images vivantes Celles qui comme lui ne montrent Que leur face rutilante Il court, il court, il court Parce qu'il a peur de son ombre Il redoute qu'un jour Il soit face à son côté sombre Quand son rire est alcoolique Et qu'il est le centre du monde Sa joie est mélancolique Comme les échos qui lui répondent Il vendrait son âme au diable Pour que son spectre le laisse en paix Sa vie n'est qu'une fuite misérable Celle d'un esclave de l'aspect Il court, il court, il court Parce qu'il a peur de son ombre Il redoute qu'un jour Il soit face à son côté sombre
9.
METS TA MAIN DANS LA MIENNE Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Mets ta main dans la mienne Si tu en as envie Mais je te préviens quand même Je ne suis pas celui Qui te veut quotidienne A perpétuité, je suis Un de ceux qui s’en viennent Et qui s’enfuient Mets ta main dans la mienne Si tu en as envie Mets ta main dans la mienne J’te la promets pas pour la vie Une séduisante mélodie Le chant du voyage Me sortira de ton lit Avant que n’éclate l’orage Et plutôt qu’un mauvais roman Une nouvelle aura sa place Sur l’étagère des bons moments Où ça n’se bouscule pas hélas ! Mets ta main dans la mienne Si tu en as envie Mets ta main dans la mienne J’te la promet pas pour la vie
10.
SÅNGEN OM JOE HILL Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI Joe Hill en svensk arbetargrabb som drog Över till Frihetens land, men såg Att Frihetens pris var misär som förslog Den skilde på hög och på låg Joe valde ett liv utan land För han var av det slag Som bärs fram av en inre brand I kamp mot orättvis lag Sångaren kan peppras med bly Men från sången kan ingen fly Ej vapen, ej domarsigill Kan nånsin få stopp på Joe Hill Joe Hill sjöng ur den svartaste vreden Han skrev med sitt röda blod Sörpla´ den tunna soppan med skeden Sjöng, full av livslust och mod Het är revolutionens glöd I hans kämpande hjärta Arbetare ger honom stöd Med glädje och smärta Sångaren kan peppras med bly Men från sången kan ingen fly Ej vapen, ej domarsigill Kan nånsin få stopp på Joe Hill Joe Hill såg sanningen och sjöng om den Men samhället vägrade se Han sattes i häkte om aftonen Och sen sköts han - för sitt " liberté " Ur hans aska stiger med kraft Spirande blommor opp Och visar att askan har haft Kraften att sprida hopp Sångaren kan peppras med bly Men från sången kan ingen fly Ej vapen, ej domarsigill Kan nånsin få stopp på Joe Hill, Joe Hill, Joe Hill
11.
LA SERVITUDE AU DÉSASTRE Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Le fond de la honte est atteint Quand un publicitaire prétend Qu'il est l'artiste de notre temps Et le penseur contemporain Alors qu'il met les mots au pas Pour que les femmes-consommation Et les hommes-domination Admirent celui qui les broie L'imposture prend le masque de la vérité Jusqu'à ce que le spectacle s'érige en système Sous un flot de mensonges mille fois répétés La servitude au désastre devient le désastre lui-même Le fond de la honte est atteint Quand un arriviste prétend Etre le sauveur de notre temps Philantrope contemporain Alors qu'il met tout son talent Au service de sa carrière Et que derrière ses bonnes manières Se cache un probable tyran
12.
MAIGRE COMME UN COUTEAU Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Un homme dans la rue Aux yeux couleur de sang Goût étrange dans la bouche Sa raison est perdue Le visage ruiné Raviné par les larmes Aussi fin qu'une lame Maigre comme un couteau Dévoré par le feu Dévoré par la foi Il en appelle à dieu Pour partir au combat Ce même dieu qu’en face Une même servitude Sanglante et dégueulasse Baptise certitude Sa main droite sa main gauche Chacun de ses doigts Forment en silence D'étranges Mudrâs Qui jaillissent comme crachés Par le serpent qui broie Le poignard de vengeance Tatoué sur son bras Dévoré par le feu Dévoré par la foi Il en appelle à dieu Pour partir au combat Ce même dieu qu’en face Une même servitude Sanglante et dégueulasse Baptise certitude Ceux d’en face sont venus Ils ont violé sa femme Ils ont violé sa fille Et arraché leurs yeux Et son petit garçon Enfin ce qu'il en reste Il le tient dans ses bras Il le serre dans ses bras Dévoré par le feu Dévoré par la foi Il en appelle à dieu Pour partir au combat Ce même dieu qu’en face Une même servitude Sanglante et dégueulasse Baptise certitude
13.
LE SANG DES AUTRES Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Je suis chef d'entreprise, je suis chef d'atelier, je suis chef de bureau Je domine un troupeau d'exécutants minables que j'observe de haut Je suis chef de guerre, je suis chef de parti, je suis chef de rayon Sans moi ils ne seraient rien ces moins que rien que je prends pour des cons Au théâtre de la cruauté, le sang qui coule n’est pas le mien Fort avec les faibles et lâche avec les forts, je réclame le sang des autres J'ai des contacts sociaux, des contacts commerciaux mais pas de contacts réels Je n'aime personne et je ne fais confiance qu'à mon ennemi le plus fidèle Dans la société industrielle, l’amour est réduit à néant, Quand le bonheur est artificiel l’être humain n’est plus qu’un client Je n’aime pas lire, je n’aime pas écrire, mais j'aime bien compter J'ai compris que ce qui a vraiment de la valeur ne peut pas s’acheter Brouillé avec moi-même et avec tous les autres, je me console amèrement En m’offrant des relations factices et quelques joujoux pour les grands Au théâtre de la cruauté, le sang qui coule n’est pas le mien Mais je jouis du spectacle et des émotions fortes de la lutte à mort Avec la sérénité de celui qui sait qu'il ne risque rien Fort avec les faibles et lâche avec les forts, je réclame le sang des autres
14.
CHANSON POUR JOE HILL Paroles : Fred ALPI Musique : Fred ALPI, Gilles FEGEANT Oui, c’est en Suède que Joe Hill est né Avant de vivre aux USA Où la misère s’appelle Liberté Elle l’a attrapé dans ses bras Joe a choisi d’être apatride Car il était de ceux Qui ne possèdent que leurs rides Une fois qu’ils sont vieux On peut fusiller un chanteur Personne ne peut tuer des chansons Il n’existe aucun projectile Capable d’arrêter Joe Hill Joe Hill chantait le noir de la colère Avec le rouge de son sang Même les jours où la soupe est bien claire Tant qu’on chante on est vivant C’est le feu de la révolution Qui réchauffait le cœur Des camarades de l’Association Internationale des Travailleurs On peut fusiller un chanteur Personne ne peut tuer des chansons Il n’existe aucun projectile Capable d’arrêter Joe Hill Parce que Joe Hill n’a pas voulu trahir L’état l’a jeté en prison Puis a tenté d’effacer son sourire Avec quelques grammes de plomb Ses cendres ont vaincu la laideur En se dispersant Elles ont aidé quelques fleurs À éclore au printemps On peut fusiller un chanteur Personne ne peut tuer des chansons Il n’existe aucun projectile Capable d’arrêter Joe Hill

credits

released February 19, 2007

license

all rights reserved

tags

about

Fred ALPI Paris, France

Né en Suède, près d'un lac, au milieu des forêts,
Fred ALPI a successivement habité Amiens, Bruxelles et
Berlin, avant de venir s'installer à Paris.
Musicalement et philosophiquement issu des scènes alternatives européennes, que ce soient celles du
punk-rock français ou de la scène industrielle Berlinoise,
il sillonne depuis plusieurs années les scènes d'Europe et parfois d'ailleurs.
... more

contact / help

Contact Fred ALPI

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Report this album or account

If you like Fred ALPI, you may also like: